+44 793 301 5304 (discussion de texte)
Tabagisme et alcool dans l'Avortement Médicamenteux

Le tabagisme et l’alcool dans l’Avortement Médicamenteux

Boire de l’alcool avec des pilules d’avortement

L’interruption artificielle de grossesse, en général, et l’avortement médicamenteux (IMG), en particulier, imposent des restrictions sur la consommation de toute boisson alcoolisée : 48 heures avant de prendre la Mifépristone et dans les 7 jours qui suivent – vous devez vous abstenir totalement de consommer de l’alcool.

La raison de cette interdiction réside dans le mécanisme d’action des médicaments (Mifépristone et Misoprostol) : au cours de la procédure IMG, des lésions des vaisseaux sanguins de l’endomètre (la muqueuse interne de l’utérus) se produisent, ce qui s’accompagne de saignements, et plus l’âge gestationnel est long, plus ils sont prononcés (saignements). L’alcool éthylique, à son tour, provoque une expansion générale apparente des vaisseaux sanguins, y compris ceux de l’utérus. En cas d’utilisation combinée de Mifépristone / Misoprostol avec de l’alcool, les saignements seront plus importants, entraînant d’autres complications (anémie, baisse de l’immunité avec pathologies purulentes-inflammatoires ultérieures, etc.)

De plus, la consommation d’alcool réduit l’immunité générale et locale, ce qui augmente considérablement le risque de développer des complications purulentes-inflammatoires de l’avortement.

Fumer pendant l’Avortement Médicamenteux

En ce qui concerne le tabagisme pendant la procédure d’avortement médicamenteux, il existe également quelques interdictions. Il est nécessaire de limiter le tabac autant que possible (il est préférable d’arrêter complètement) 3 jours avant la prise du premier médicament (Mifépristone) et 7 jours après.

Les restrictions sont liées à l’effet de la nicotine. La nicotine entraîne la production d’adrénaline, ce qui augmente le pouls (fréquence cardiaque) et la TA (pression artérielle). Avec le détachement de l’endomètre, qui se produit lors d’une pharmacothérapie sous l’influence de médicaments, une rupture des vaisseaux sanguins se produit également, entraînant logiquement des saignements. Si la fréquence cardiaque et la pression artérielle augmentent (dans ce cas, lorsque la nicotine pénètre dans le corps), les saignements seront plus prononcés et peuvent entraîner les complications décrites ci-dessus.

En outre, sous l’influence du Misoprostol (principalement), l’activité contractile de l’utérus est provoquée, ce qui, avec l’augmentation de la fréquence cardiaque et de la pression sanguine, augmente la charge sur le cœur (myocarde) et peut exacerber la pathologie cardiovasculaire existante.